La combe du Mouchillon.
(La photo est interactive, cliquer sur les voies)

 Ce superbe groupe de sommet (A pic à Badon, Petit Badon, Rocher Badon 2912 m) offre 4 superbes voies mixtes difficiles. 
    - Tout feu touffe lame   (ED, M7, 330m, 11 longueurs)
    - Coup de batte au chaton   (TD, M6, 330m, 11 longueurs)
    - L'éperon NW   (TD 550m)
    - On ne badine pas avec Badon    (TD 500m)

Non loin on peut trouver
    - L'esthétique couloir du Mouchillon (D 500m)
    - La magnifique rando à ski du col du Mouchillon que l'on peut prolonger à la face N du Rocher Blanc (40°).

Cartographie : IGN TOP 25 3335 ET
Refuge : le refuge de Combe Madame (1784m), confortable (matelas, poêle) (cf page refuges).
Accès routier  : La Ferrière - Fond de France - parking à la Martinette (gîte du Nemoz).

 


Tout feu touffe lame

Ce topo m'a été envoyé par Aurelien Grange, je vous le fourni en l'état (19/12/2019).

Escalade très soutenue dans le M5/M6, pas toujours facile à protéger. La face est raide, ambiance magnifique. Comme son nom l'indique, beaucoup d'ancrages dans les touffes d'herbes.
Altitude de départ : 1060 m. 
Dénivellation : 1200 m. 
Orientation : N-NW 
Cotation globale : ED II P3 M6+
Conditions
La ligne est trop raide et trop peu alimentée pour espérer y voir beaucoup de glace. Les longueurs L1, L2, L3, L8, L9, L10, L11, empruntent des placages. Le bas de la voie (L1 à L7) voit le soleil l'après-midi au printemps (orientation légèrement plus marquée à l'W). Il est préférable d'avoir des plaquages dans L1 à L3 surtout, ce qui est rarement le cas, les conditions ne sont donc pas faciles à réunir. L4 à L7 sont dry de toute façon.
Équipement en place:La voie est équipée de 29 goujons, en moyenne 1 par relais et presque 2 par longueur. L'escalade garde un caractère engagé de par le coté soutenu des longueurs, cependant il reste peu / pas de passages très engagés (peut être le début de L2 selon les conditions et la variante choisie). Certains goujons n'ont pas été expansés entre R1 et R5 (dû à un perçage trop court, diamètre ok, placé dans profil non déversant, arrachage peu probable) : ceux aux relais posant problème sont en compléments à des points corrects, ceux des longueurs posant problème sont dans L2, L3, L5.
Matériel: Corde 2×60m, pourrait presque passer avec 2×50 m, mais en cas de but le 2x60 permettra de sauter des relais, Friends C4 #0.3 > #4, doubler jusqu'au #1 (à minima), Bon jeu de micro-friends, Pitons : 2/3 lames/universels éventuellement, Quelques petits câblés
Première ascension Janvier 2016 à mars 2019, en 5 journées - Aurélien Grange, David Brouquisse, ainsi que les nombreux contributeurs (grimpe / équipement / portages...) : Olivier Harant, Ludovic Erard, Nicolas Morell, Iliana Peikova, Amaël, Célia Pillard.

Approche

De fond de France (Martinette), remonter la combe Madame puis la combe nord du col du Mouchillon jusqu'au refuge
Repérer à droite du point le plus bas de l'A Pic de Badon un socle neigeux en losange. Le rejoindre par la droite, attaque sous un dièdre vertical / déversant (que l'on ne gravira pas).

Description

'Tout feu...' en violet
L130 mM3+/M41gContourner un buisson de rhododendrons par la gauche puis remonter le socle rive gauche. Court plaquage en sortie . R1 au pied d'un dièdre partant à droite, (spit + friend). Piton + lunule 3 m au-dessus, peuvent servir de point de renvoi pour L2.
L235 mM4+/M51p 1gGravir le dièdre, au départ, soit suivre le dièdre à gauche (M5 ténieux, cam 3, 1 piton en place), soit suivre le placage tout droit s'il est formé, plus engagé mais plus facile (1 petit piège à friend caché au milieu). Milieu de longueur, suivre la goulotte sur la droite du dièdre, 1 spit (possibilité de protéger à gauche avant de prendre la goulotte). Fin de longueur technique et bien protégeable. R2 (spit + friend + becquet).
L325 mM4+1gSuite du dièdre, touffes et placages, 1 spit, sortie sur une vire. R3 à droite au pied du dièdre suivant (pitons + spit).
L445 mM5+/M61p 1gGravir le dièdre très raide jusqu'à son sommet, touffes puis laminoir technique puis tout en crochets de lame en 2e partie. En sortir à droite juste après un spit, puis gravir encore plusieurs mètres tout droit dans des touffes. Longueur consommatrice en matériel. R4 (piton + hexentrique).
L525 mM51g 1pContinuer en ascendance à droite (touffes) vers une cheminée, puis à mi-parcours monter à gauche vers un petit dièdre technique (en passant au-dessus d'un bec rocheux par une vire), rejoindre ce dièdre (1 spit), puis en sortir immédiatement à gauche par une petite vire (délicat, 1 piton en place). R5 (spits + piton).
L630 mM6>/M5/A06g 3pDescendre à gauche du relais pour prendre pied sur un placage, franchir un petit mur tout droit (1 spit), puis monter à droite en longeant le surplomb, vire en dévers, plusieurs spits, délicat, A0 possible. R6 au bout de la traversée (2 spits).
L725 mM6+/M73gGravir le dièdre à droite du surplomb, d'abord légèrement à droite (verrous de lame), puis dans le dièdre, fin par un laminoir puis prendre pied dans un petit placage à droite. 3 spits, micro-friends utiles. R7 (spit + friend).
L835 mM5/M5+2gPetite traversée à gauche 3 m après le relai, puis de gauche à droite rejoindre le petit goulet au-dessus (2 spits). Gravir ensuite le placage moins raide qui fait suite en ascendance à gauche. R8 (spit + câblé).
L925 mM61p 2gPasser un petit mur moins dur qu'il n'en a l'air au-dessus à gauche du relai, puis rejoindre le dièdre cheminée de gauche que l'on gravit, 2 spits + 1 piton (ne pas prendre le grand dièdre à droite). R9 (spit + friend).
L1035 mM5+1p 1gTraverser ou penduler à droite puis gravir la fin du dièdre (difficultés courtes) jusqu'au névé, gagner le pied du ressaut suivant. R10 sur friends juste à gauche d'une goulotte évidente.
L1160 mM4Suivre la goulotte évidente, M4 soutenu pas facile à protéger, puis suivre une petite rampe vers la droite. Remonter la pente de neige sommitale en visant à gauche de 2 petits blocs. R11 sur une vire jute derrière l'arête.
L1230 m2bFaire un aller-retour au sommet par l'arête.

Descente

Trouver le relais caché sur une petite dalle un peu plus loin sur la vire de R11 (petit cairn au départ de la vire).
En 2 rappels de 50 m, dont le premier plein gaz, rejoindre le couloir W que l'on redescend facilement. On repasse par l'attaque.


Coup de batte au chaton

Ce topo m'a été envoyé par Aurelien Grange, je vous le fourni en l'état (19/12/2019).

Escalade très intéressante, protégeable correctement.
Altitude de départ : 1060 m. 
Dénivellation : 1200 m. 
Orientation : N-NW 
Cotation globale : TD III X2 P3 4 M6 350 m
Conditions
La voie voit très peu le soleil. Nécessite un bon redoux voir pluie à haute altitude (2100 m au moins) puis un regel pour que la neige transforme et permette de progresser. Se parcourt de manière plaisante en conditions plutôt sèches, elle est donc en conditions régulièrement chaque année.

Équipement en place:7 pitons et 6 spits. Les relais sont faciles à équiper / compléter.
Matériel: Camalots : 0.3 -> 4 doubler 0.5 0.75 et 1, Aliens : noir au jaune, Câblés peu utilisés, 2 ou 3 pitons éventuellement
Première ascension Aurélien Grange et Jean Baptiste Desmoulière les 14 et 20/03/2015

Approche

De fond de France (Martinette), remonter la combe Madame puis la combe nord du col du Mouchillon jusqu'au refuge
Du refuge, traverser vers la dent. Repérer trois névés superposés sur la gauche de la face. Attaque à l'aplomb du 1er névé, dans un cône bien marqué, à gauche du point le plus bas de la face.

Description

'Coup de Batte...' en orange
L1M3/M460 mPartir droit dans l'axe du cône, puis goulotte de gauche à droite (peu protégeable), difficulté variable selon les conditions. R1 sur friends avant le sommet de la rampe en conditions sèches, sinon possible d'enchaîner L2 à corde tendue.
L2M3/M415 mDry touffing délicat dans les rhodos. En conditions sèches, un pas de bloc pour décoller de la neige. Du sommet de la rampe, monter en légère ascendance à droite (passer juste à gauche du gros arbuste), cam 3 & 4. R2 sur le fil du pilier (1 piton + microfriend).
L335°40 mRemonter le névé en ascendance à gauche, vers un énorme dièdre. R3 sur becquet.
L4M4+/M535 mSuivre le fond gauche du dièdre. Longueur consommatrice en matériel, garder cam 1 et 2 pour la fin. R4 becquet + spit.
L5M4+/M550 mContinuer le dièdre. Sur le névé de sortie, au niveau d'un piton avec rallonge, partir à droite dans des dalles (plaquages), rejoindre R5 en rive gauche du névé (piton et câblé en place).
L6M6 > M5/A130 mGoulotte au-dessus du relais puis court mur, possible en artif, 2 pitons en place. R6 au niveau d'un becquet décollé (1 piton,1 spit).
L7M4+35 mPartir droit puis de suite en ascendance légèrement à gauche pour rejoindre un pilier rocheux fissuré sur lequel on se rétablit. Au niveau d'un piton avec rallonge et maillon redescendre quelques mètres derrière ce pilier puis par un pas en traversée (petite vire) prendre pied dans une petite goulotte, s'en échapper à gauche après quelques mètres, R7 sur 2 spits juste au-dessus.
- Variante en conditions très fournies: Partir 1 m à droite du relais, monter tout droit puis effectuer une traversée à gauche (2 spits). Après le 2e spit, descendre de 2 m avant de se rétablir sur le pilier rocheux au niveau du piton avec rallonge et maillon.v
L8M340 mMonter tout droit puis suivre une petite rampe qui monte vers la gauche (variante possible tout droit, a priori en M4, pour rejoindre directement R9) R8 sur gros bloc sur l'arête.
L93b25 mSuivre le fil de l'arête facile. R9 sur blocs sur l'arête.
L1045°70 mSe réengager dans la face en suivant une bande neigeuse horizontale vers la droite, déboucher sur un névé, le traverser à droite jusqu'au pied d'une goulotte évidente. R10 sur friends juste à gauche de la goulotte.
L11M460 mSuivre la goulotte évidente, M4 soutenu pas facile à protéger, puis suivre une petite rampe vers la droite. Remonter la pente de neige sommitale en visant à gauche de 2 petits blocs. R11 sur une vire jute derrière l'arête.
L123b30 mFaire un aller-retour au sommet par l'arête.

Descente

-> Depuis R8
En 3 rappels de 60 m (1er sur bloc de R8, 2e sur spit, 3e piton + câblé), dans le couloir E qui ramène au pied des goulottes "On ne Badine pas avec Badon". On repasse par l'attaque.

-> Du sommet
Trouver le relais caché sur une petite dalle un peu plus loin sur la vire de R11 (petit cairn au départ de la vire).
En 2 rappels de 50/55m, dont le premier plein gaz, rejoindre le couloir W que l'on redescend facilement. On ne repasse pas par l'attaque. 


EPERON NW

Ce topo m'a été envoyé par Sébastien Escande, je vous le fourni en l'état (13/04/2002).

Escalade mixte, glace, voie peu soutenue, grosses difficultés en bas (L1 et L2), ces deux longueurs peuvent se contourner par la gauche ou à droite (niveau de la course D). 
Très belle ambiance tout de même jusqu'en haut ! 

Altitude de départ : 1100 m. 
Dénivellation : 1800 m. 
Orientation : W 
Cotation globale : TD  550 m      Cotation mixte : M5      Cotation glace : 3+    Cotation engagement : III   (Inclinaison max. : 90°) 
Matériel spécifique : Pour L1 et L2 : Jeu complets de friends, 6 à 8 pitons (extras plats), Sangles, 2 broches.  (aucun équipement en place sauf 1 piton de but laissé à droite du bloc coincé de L2...) 
Première ascension :  le 29 mars 2002 par  Vincent Bain et Sébastien Escande (Guide de Montagne SNGM) en 12 h,  dont 5 h (L1 à L5) puis 2 h pour la sortie

Approche

De fond de France (Martinette), remonter la combe Madame puis la combe nord du col du Mouchillon jusqu'au pied de la face (alt 2200 m). L'éperon nord-ouest du Rocher Badon est entouré par deux couloirs (avec passages de courtes goulottes) sortant sur des contreforts du sommet. Cet éperon est raide en bas puis se couche dans le haut. L'attaque de l'itinéraire se situe dans une profonde goulotte - dièdre à l'applomb du bord droit d'un grand névé suspendu. L'attaque (rimaye, et oui!) à 2350 m est située 50 m à droite d'une rampe neigeuse oblique (vers la gauche). 

Description

L1 60 m Trois verrous en glace fine / mixte(passages verticaux de 2/3 m), le reste en neige/glace 60°. Relais sous un surplomb formé par de gros blocs 
L2 60 m Traverser à droite dans des dalles verglacées sur 7-8 m pour rejoindre une rampe mixte qui ramène (vers la gauche) dans l'axe du dièdre que l'on remonte : passage vertical le long d'un bouchon de neige puis tunnel sous un bloc coincé (75 °), puis mixte facile pour rejoindre le relais (bord droit d'un névé). 
L3 60 m Mixte facile 55/60° (vers la gauche) sur un éperon 
L4 60 m Belle goulotte (passages 75°) 
L5 60 m Goulotte (vers la gauche puis à doite) avec franchissement de deux ressauts mixtes. On rejoint l'éperon Fin des difficultés. 
Remonter l'arête (AD - déniv 300 m) jusqu'au sommet. 

Descente

Rejoindre la combe séparant du Petit Badon et revenir au pied de la face. 

 


ON NE BADINE PAS AVEC BADON

Ce topo m'a été envoyé par Jérôme Weiss, je vous le fourni en l'état (13/04/2002).

Remarques générales: itinéraire en glace fine et mixte délicat sur 9 grandes longueurs (50m), suivi d'une magnifique arête peu difficile (III) mais très effilée et aérienne.
Certainement l'une des plus belles du massif: à découvrir !

Cotation globale  : TD soutenu, 500m (cotation glace IV, 4+/5?)
Matériel: voie non équipée (1 piton dans L5). Emporter un jeu complet de coinceurs, pitons (lames), broches. Corde 50m minimum.
Première ascension :  Sébastien Escande, Manu Lemeur, Jérôme Weiss, 17 février 2001

Approche

Voie situé sur la face N du Petit Badon, en face du refuge de la combe Madame.


Attaque vers 2050m, à droite du grand couloir central, par un couloir de neige (45°) montant vers la gauche et situé derrière un rognon rocheux au pied de la face. R0 au pied d'un dièdre englacé.

Description

L1: le dièdre, fin et délicat, 4
L2: cheminement, 3+. Petit mur vertical possible à gauche (4+ délicat)
L3 et L4: neige 55°, un peu de glace
L5: longueur clé, 4+/5? soutenu et délicat, mixte
L6: neige 50°/55°
L7: cheminement mixte, 4
L8: dièdre mixte puis dalles verglacées, 4+ délicat
L9: neige et mixte plus facile

Suivre ensuite la splendide arête jusqu'à une épaule neigeuse vers 2500m.

Descente

2 solutions:
a) Monter au sommet par un cheminement dans des pentes de neige, descente par la combe Madame
b) Descendre le couloir en face NE, raide au départ puis 45°,qui ramène au pied de la face


Rocher Badon - Eperon NW Petit Badon - On ne badine pas avec Badon Mouchillon - Couloir NE