Accès au premier câble sous le pic Central.

Présentation

Les 3 pics de Belledonne sont situés sur une arête vertigineuse dont les flancs surplombent de 500m, le glacier de Freydane au nord et le lac de Belledonne au sud. La vue est toujours magnifique et l'ambiance grandiose, ceci permettant d'oublier les cailloux instables qui sont semés sur des dalles de super rocher.

Le parcours décrit suit la voie normale des câbles. Mais attention, ces derniers sont dans un triste état, en particulier sous le pic Central où il ne tient plus que par une fiche aléatoire.

Pour accéder au grand pic, on pourra soit suivre la voie normale depuis le col de la Balmette soit (plus dur, plus long mais beaucoup plus joli), suivre l'arête du doigt. (Je l'ai parcouru ainsi en juillet 99 et cela donne une course D de 700m d'escalade pour 6 à 7 h d'effort).
Cette traversée est une très grande classique.

On peut évidement ne faire que la montée au grand pic, la vue du sommet étant l'une des plus belle des Alpes.
On peut aussi faire l'aller retour au pic Central depuis la Croix (facile mais avec déjà une bonne ambiance et un succès garanti auprès des randonneurs de la Croix).

Carte IGN  3335 ET -  Bourg d'Oisans

Approche

Description

Du grand pic suivre l'arête vers la Croix. un cairn marque à une brèche, le sommet du couloir qu'il faut descendre. Prendre donc à gauche (coté Allemont) et descendre sur 40m pour trouver un anneau de rappel. Tire le rappel pour atteindre un deuxième anneau à gauche (vers la Croix). Tire le rappel et atteindre un troisième anneau toujours à gauche vers la Croix et tirer le rappel. (on peut aussi descendre corde tendue, mais le terrain ne se prêtant pas aux assurages naturels demande beaucoup de sûreté et de précautions).
Au bas du troisième rappel, traverser vers la gauche (la Croix) pour gagner le sommet d'une dalle (Gros amarrage). descendre alors en tirant vers la Croix pour passer sous un ressaut et atteindre ainsi une grande dalle déversée parcouru par le câble. Suivre le câble jusqu'à son extrémité. En remontant vers la gauche, on passe ainsi une arête pour aboutir dans un couloir. Le deuxième câble pend tristement depuis la brèche origine du couloir. Une longueur difficile permet de gagner la sortie (1 piton et une fiche en place, 4+/5). Ensuite on gagne facilement le sommet du Pic central. Pour gagner la Croix, on suit l'arête puis on évite un gendarme par la droite (Freydanne) jusqu'à la brèche Duhamel puis on continue sur le fil de l'arête pour remonter à la Croix (quelques jolis gendarmes) (30').

Variante par le fil de l'arète

Je vous donne ici le topo de F.Germain que je n'ai pas parcouru.

Du bas du deuxième rappel, gagner la brèche Reynier par des vires et une escalade facile.
De la brèche, tourner le le premier gendarme par une vire à droite inclinée mais facile. Une plaque redressée fait suite, toujours sur le versant Freydanne à quelques mètres de l'arête. Escalader cette plaque puis un court surplomb pour atteindre l'arête. Gravir celle ci sur 3-4m jusqu'au point où elle vient buter contre le deuxième gendarme. Le contourner par la gauche par une vire étroite, suspendue, d'une dizaine de mètres (passage délicat de la "vire d'Allemont").On aboutit à une terrasse inclinée qui permet de traverser facilement la face jusqu'à une plaque qui rejoint l'arête à une brèche.
Continuer par le fil de l'arête (aérien) en franchissant un surplomb, des blocs, des brèches. Passer par la droite la petite tour précédant la dernière brèche avant le Pic Central. Franchir cette dernière et par un surplomb et une dalle atteindre le sommet.

Descente

Histoire

- Première depuis la Balmette (1ère du grand pic) :  16 août 1859 (E.Favier, S.Chapuis,  A.Perrin, M.Perrin et F.Perrin)
- Première traversée historique N-S :  9 octobre 1890   (G.Dodero, M.Gérard, J.Coutet, A.Derive et A.Millon)
- Pic Central depuis la brèche Reynier : 25 septembre 1921 (P.Dalloz et J.repiton-Preneuf)
- Brèche Duhamel depuis le pic Central : 22 juin 1882 (H.Duhamel et P.Gaspard père et fils)