Les 3 gendarmes                     Eric sort du premier gendarme        

Ce topo m'a été envoyé par Etienne Jaillard, je vous le fourni en l'état.

D - , 210 m , 3 à 4 h , 10 p.

Très jolie course soutenue, aérienne et panoramique, dans un très beau cadre.

Bon rocher sauf la partie supérieure du 2¡ gendarme. L 6 exposée. Non équipée.

Prévoir pitons, coinceurs et sangles. Encordement à 40 m suffisant.

Approche :

De Chamrousse (Recoin, Roche Béranger ou BachatBouloud), gagner la combe des Vans, puis la brèche cotée 2259 m de l'arête W du Petit Van (1 h 30 à 2 h).

Description :

L'arête Ouest du Petit Van présente deux gendarmes effilés, un 3¡ ressaut raide, et une longue portion d'arête subhorizontale menant au sommet. La voie gravit successivement les gendarmes, les descend en rappel, remonte le 3¡ ressaut de l'arête et la suit jusqu'au sommet.

- De la brèche 2259, escalader l'arête du 1¡ gendarme jusqu'à une brèche (II, puis III). R1 (30 m).

- Poursuivre par le fil effilé du gendarme (III+ aérien) et gagner une 1¡ brèche. R2 (20 m).

On peut gagner le sommet du 1¡ gendarme (III, aérien, roche fracturé) et revenir à la brèche.

Un rappel de 20 m en versant Nord dépose sous l'arête W du 2¡gendarme. R2bis.

- Escalader l'arête du 2¡ gendarme (III puis IV-, 1 p.). R3 sous un petit pin (40 m).

- Poursuivre par le fil (IV, rocher fracturé, 2p.), traverser le sommet du gendarme, et gagner une petite brèche par une traversée légèrement descendante en versant Sud (III). R4 (35m).

Un rappel de 12 m en versant Nord dépose à la brèche sous le 3¡ ressaut. R4bis.

- De la brèche même, monter droit en dalle 8 m(IV+), suivre à gauche une rampe ascendante sous des surplombs (IV,III), et traverser horizontalement à gauche par une vire d'herbe (III)pour gagner le fil de l'arête (petit pin). R5 (30 m).

- Immédiatement à droite du fil, gravir une vague dépression, traverser à droite 10 m quand elle se redresse, et monter droit pour gagner le fil (IV+ soutenu, aérien et exposé, 3 p.). R6 à une bonne plate-forme de l'arête qui devient facile (45 m).

- Suivre alors l'arête facile qui comprend 2ressauts un peu plus raides (II) de 15/20 m chacun.

Note : du R6, on peut éviter le fil de l'arête en traversant dans le versant Sud, mais une entaille infranchissable contraint de toutes façons à regagner l'arête.

Descente:

Par le versant Nord et la combe W du Petit Van (2 h 30).

Première ascension:

Faite le 17 juin 2000, avec P. Leturmy, en 4 h. De vieux pitons étaient en place au R 1, et au 2¡ rappel.