combe Belle Etoile       Evêque                                combe du Pra              

Ce site recèle 2 voies qui peuvent s'enchaîner de manière tout à fait logique et ainsi proposer une belle voie alpine.

 

Accès :  ces voies se déroulent sur l'Evêque. Ce sommet se situe à gauche de la combe du Pra. On y accédera donc en partant du Pleynet et en prenant la combe qui monte à la Belle Etoile. Les voies sont sur la droite de la combe en montant. (1h-1h30, temps variable car il y a beaucoup de belles myrtilles ! ).

 

  1. Voie du curé
  2. Voie de l'arête Nord
  3. Petite Flamme
  4. Chantier

 


Voie du Curé

Topo de Xavier DOREL

D 150 m

Cette voie se déroule en face Sud du contrefort situé au nord du rocher de l'Evêque (nom marqué au pied).
La voie est équipée (goujons de 10) engagée dans le facile et bien protégée dans les pas durs.
Prévoir corde à 50, 8 dégaines et des grandes sangles pour la dernière longueur.
Le rocher est excellent (réglettes et gratons), l'escalade des L1, 2, et 4 est très belle est assez soutenue. L3 et L5 sont faciles.

 

Cheminement

Attaquer dans une belle dalle suivi d'un petit dièdre. Franchir une dalle raide et traverser à gauche sous un surplomb (délicat) pour aller remonter des feuillets verticaux (5b/c), sortir par des gradins faciles pour atteindre le relais.

Traverser 3m à gauche puis remonter une dalle facile. Franchir vers la droite un joli dièdre. Continuer en ascendance légèrement à droite pour accéder à un dièdre bien marqué. Remonter le dièdre puis sortir à gauche sur l'éperon (délicat, 5c). Franchir le surplomb (trés joli, 5b) et atteindre le relais.

Remonter 5m dans l'herbe et les myrtilles (point à droite pour assurer le second) puis traverser en descendant vers la droite sur une large terrasse bien cool pour atteindre le relais (1 point, sangle possible).

Remonter vers la droite et franchir une dalle délicate au départ (1 pas de 5c). surmonter l'arête par son fil (petits murs en 5b) et la suivre jusqu'à son sommet en lame de couteau pour faire relais sur sangle (ne pas prendre le premier bloc qui est très joli mais pas super solide !).

Une dernière longueur en arc de cercle à gauche permet de gagner le sommet (point intermédiaire pour permettre la sortie pleine dalle à droite).

Descente

Suivre vers le sud l'arête horizontale évidente et facile, d'abord par sa crête puis par sa gauche. Atteindre ainsi le col au pied de l'Evêque. On peut alors enchaîner avec la vois suivante : l'arête nord.
Si l'orage menace, vous pouvez retourner au pied du curé en suivant la sente qui plonge à gauche (versant est).

Ascension : ouverte du bas par  Xavier et Jacques DOREL le 9 août 2005.


Arête Nord 


topo Lionel TASSAN


Topo de Etienne JAILLARD
TOPO GRAND FORMAT  <ici>

Info du 7 sept. 2006: les plaquettes posées par L.Perrod ont été retirées par S.Yvart. Il n'en reste que 4.

Topo de Laurent PERROD  (le plus récent)

TD- 150 m

La voie a été rééquipe par Laurent PERROD : goujons de 8 pour les relais + quelques points dans les longueurs avec un passage plus interressant en L3 directement
sur l'arête (5c) qui évite le diédre herbeux, et la fissure fianteuse.
La voie ne fait donc plus que 5 longueurs: 5b, 5c/6a,  5c, 5b, 4c et a été un peu nettoyée >>>D+ 5c/6a max (5c oblig)
Coinceurs et sangles  utiles (réequipement "montagne") + marteau car j' ai laissé quelques pitons (les bons...).

Topo de Lionel TASSAN

Ce topo était sur une page du site perso de Lionel TASSAN     http://perso.wanadoo.fr/lionel.tassan/textes/eveque.htm mais le lien s'est rompu, alors je vous le met en ligne.

TD- 150 m

Attaquer sur la facette gauche dans une courte fissure verticale (V, 1 piton) puis se rétablir dans des dalles que l'on gravit en direction d'un dièdre (III). Monter dans ce dièdre (IV+, 1 piton) puis traverser à droite à son sommet (blocs instables en haut du dièdre) dans une zone facile recouverte de végétation. Monter enfin de quelques mètres pour faire le relais sur le flanc droit de l'arête sur 2 pitons. R1

Traverser deux mètres à gauche puis monter droit dans le mur raide (6a, 2 pitons). Continuer dans l'axe (V, 2 pitons) jusque sous une zone légèrement surplombante, fissurée en son milieu. En sortir par la gauche (6a, 1 piton) et monter droit dans une zone moins raide et mieux pourvue en prises. Après un passage herbeux, on trouve le relais juste à gauche de l'arête, sur 2 pitons. R2

Rejoindre le fil de l'arête (IV+) puis monter droit jusqu'à une plate-forme herbeuse (rocher lichéneux, III/IV expo, 1 piton). Relais sur cette plate-forme sur 2 pitons. R3

Franchir un mur au-dessus du relais en ascendance à gauche (V, expo., 1 piton), puis continuer dans des dalles en excellent rocher (IV, 2 pitons). De là, tirer à droite dans des dalles moussues vers le fond d'un couloir puis revenir en ascendance à gauche par une rampe, après un passage vertical (IV/V expo., difficile à protéger). Il doit être possible de passer par le fil de l'arête, plus à gauche. Le relais se fait sur un replat, sur 2 pitons. R4

Monter droit, traverser rapidement à gauche pour rejoindre la face est (IV+, 1 piton) et monter droit par un mur lichéneux (V, 2 pitons) pour rejoindre le fil de l'arête. Traverser alors à droite dans des dalles peu raides (III) pour relayer sous un surplomb, au niveau d'une grosse écaille (rocher excellent, relais facile à équiper et confortable). R5

Retraverser à gauche vers l'arête et gravir les dalles compactes de son flanc droit (un pas de IV+, 3 pitons en tout) jusqu'en haut du dernier ressaut où l'on fait le relais avec des sangles sur de gros blocs après une longueur de 40 mètres. R6

Suivre le fil de l'arête ou son flanc droit (III maxi.) jusqu'au point culminant où un gros becquet permet de faire le relais. R7. 

Descente

Descendre versant sud jusqu'à une terrasse de gros blocs situé 15 mètres en dessous du sommet. On peut soit poser un petit rappel (à équiper) sur le bloc de R7 soit, faire descendre en moulinette le ou les seconds, le leader pouvant alors desescalader ce dernier passage de préférence d'abord sur le fil de l'arête sud (III+) puis en revenant versant est. Le relais de rappel est constitué de sangles autour d'un bloc coincé sur lesquelles j'y ai rajouté un mousqueton : prière aux rapaces de le laisser en place; il semble difficile de bien rappeler la corde sans ce morceau de ferraille. R8

Par un rappel de 40 mètres, en tirant légèrement sur la droite en regardant le bas, on atteint des vires herbeuses que l'on suit jusqu'à proximité de ce que j'appelle le col sud de l'Evêque. La descente s'effectue par un couloir versant est où l'on rejoint rapidement l'itinéraire de montée.

Rq : Il est possible de descendre par les rappels de Petite Flamme (ci-dessous).


Face SE

Petite Flamme

Topo de Laurent PERROD

Cheminement

  • A l'aplomb du gendarme "Cécile" caractéristique, remonter le couloir sur 10 m 4+, puis prendre la fissure à droite 6a (un spit pour marquer le départ), puis
    6b (1 spit, 1piton). R1 au- dessus du toit. 
  • Droit au dessus (5c/ pas de 6a) en dalle (3 spits). R2 au pied du gendarme.
  • Rappel 15 m à droite R2 bis.
  • Au fond du diédre, puis en traversée à droite, revenir au fond du diédre à la fin (6a, 3spits) R3.
  • Remonter le dièdre jusqu'à l'arète (5b puis 5c/6a, 1 spit, 2 pitons) R4.

Descente

Descente en 3 rappels.

Ascension : Ouverte du bas le 06/08/05  par Pierre Plaze et Laurent Perrod.


Voie en chantier

Topo de Xavier DOREL

Cette voie est en chantier. Elle offre actuellement 2 longueurs équipée en goujons de 10 (sauf 1 friend en 1ere longueur)
Le rocher est superbe, escalade raide, extérieure, sur grattons.

Cheminement

  • :Remonter une belle dalle puis traversée à gauche (6a+) et remonter ensuite un beau dièdre (5), Un beau pilier (5) puis une petite traversée permet de gagner R1 (50m).

  • suivre une petite arete puis franchir en ascendance vers la gauche un trés beau mur vertical (6a soutenu). Continuer tout droit puis traverser à gauche pour gagner le couloir que l'on remonte pour aller faire relais (50m)

  • Remonter une superbe fissure (coinceurs, sangles) et atteindre une vire ou le goujon de but vous attend !

Descente

Pour l'instant en 2 rappels équipés. 

Ascension : L1 et L2 ouvertes du bas par  Xavier DOREL et Christophe REBEYROL, le  19/06/2005. 
Suite à un plomb en 3ieme longueur et à une heure avancée, nous avons fait demi-tour.   
Nous avions prévu en dernière longueur, le cheminement qui a été parcouru par "petite flamme" 2 mois plus tard. Il va falloir trouver une autre sortie !


Photos


La vallée de Fond de France du pied des voies.

 

 

 


Sortie du 6a dans l'Arête Nord de l'Evêque
(Ph : E.Jaillard))


Jacques sort de la L4 du Curé.

 


La superbe Arête Nord de l'Evêque
(vue du Curé)