dernière longueur                                                    L4                      

Présentation

Voici le topo d'E.Jaillard, j'ai ajouté mes commentaires en italiques en particulier pour notre sortie originale ? au sommet. 

    T D - , 240 m , 3 h 30, 12 p.

Splendide escalade extérieure, en excellent rocher (sauf l'arrivée à R5 et la suite). Très très peu équipée (3 spits en place + 3 pitons). 
       Prévoir 10 pitons (surtout des lames fines) et des coinceurs.
      
Ouverte le 18 juillet 2000 par Etienne JAILLARD en Solo, en 6 h jusqu'à R6.

C'est sans doute l'une des plus belles voies du massif dans ce niveau de difficulté. La qualité du rocher dans les 4,5 premières longueurs est faramineux. Evidement, il y a un inconvénient ; le pitonnage n'est pas simple (coinceurs et friends quasi inutile sur ces longueurs) et ce sera donc une excellente révision des trucs et astuces qui ont fait la joie et le plaisir de nos aînés. Dans tous les cas vous serez au minimum furieusement  content en sortant au sommet. 

Carte IGN : Allevard Belledonne nord   3433 OT top25

Approche

De Saint Rémy de Maurienne, prendre la route forestière de Noire Combe et la suivre jusqu'au point où un raide chemin revient au Sud sur la gauche (≈ 1300 m). 

20 m plus loin, un sentier monte rapidement en forêt, passe à une cabane (1635 m) et remonte la combe en direction du col de Pré Rémy. Vers 1900 m, prendre à gauche le sentier du col du Fort et le quitter à l'extrémité de la moraine de Combe Lachat pour traverser la combe et remonter le cône d'éboulis en direction de la facette (1h30 à 2h).

La facette, de forme ogivale, est tronquée à sa base par un couloir issu de l'arête Est du Fort. La voie attaque au débouché du couloir, au point le plus bas de la facette qu'elle escalade en oblique à gauche, puis droit.

Description

Seuls les spits et pitons en place sont indiqués, il vous faudra sans doute en rajouter ... dans ce rocher très compact.

1)  Remonter un dièdre oblique à gauche jusqu'à une marche (25 m, III+) (en prenant juste à gauche, c'est IV très joli et bien protégeable). R 1 sous des surplombs (1 p).

2)  Traverser à gauche sous les surplombs, (passer un mini surplomb) et monter droit (légèrement en oblique à gauche, 1p) en dalle en laissant à droite une fissure herbeuse (IV à V-, soutenu, 1 spit). R 2 sur une vire herbeuse sous un pin (40 m) (Excellent becquet évident atteint par une traversée à droite).

3)  À gauche, remonter une nervure, contourner un surplomb par la gauche (extra plat nécessaire pour un semblant d'assurance) et escalader une fissure herbeuse (IV+ à V-). R 3 à une marche (30 m). (bon relais un peu à droite avec 2 lames dans une fissure horizontale pas facile à trouver)

4)  Gagner à gauche un éperon (V), revenir à droite en dalle (VI-, 1 spit, V+.), remonter un deuxième berceau de dalles (III) dont on sort à gauche (V+, 1 p., 1 spit) pour gagner (IV) une marche 5 m plus haut. R 4 (40 m).

5)  Passer un bombement (V), suivre le grand dièdre de droite (V-, II, IV+/V), en sortir à gauche par une fissure (IV+/V) et par des blocs brisés (gare à certains blocs branlants), gagner un épaulement à gauche. R 5 sur 2 gros spits ! - (50 m)

On rejoint ici une voie venant de gauche . (si on souhaite redescendre en rappel autant s'arrêter ici ).

6)  Franchir un surplomb (V/V+)  (on peut le contourner par la gauche car c'est trés expo et délité : le piton en place est parti avec son feuillet lorsque j'ai mousquetonné et j'ai rien trouvé d'autre ! )  monter droit en dalle en dépassant un petit pin à droite (IV+, IV, exposé). R 6 sur -spits- (30 m).

7)  Suivre alors l'arête par gros blocs un peu instables jusqu'à un bon relais sur un arbre posé sur l'arête effilée ! 

8)  Contourner par la droite un bloc impressionnant et gagner la dernière facette. Monter droit puis prendre à gauche vers l'arête  (rocher  délicat,   possibilités de points corrects). Revenir à droite avant d'éviter le nez final en s'échappant à gauche (excellent friend). On est sorti !

 40m en herbe ultra facile permettent d'atteindre le point culminant.

 

Descente

- Soit, du R6, descendre en un long rappel en versant Sud, pour gagner le col du Fort par des pentes d'herbes (1 h 30 de la sortie à la route).

- Soit du sommet, suivre l'arête SW (vers les grands Moulins) et repérer des cairns sur la droite permettant de franchir la barre rocheuse qui fait le tour du Fort. Une fois dans le pierrier, descendre  plein Nord (vaque traces) puis à droite en longeant la base de la barre rocheuse ( au sud du lac Vert) afin de remonter (rapide ) au Passage du Fort. On bascule ainsi coté Maurienne par un couloir raide et très encaissé, après quelques désescalades faciles dans le haut, la suite s'adoucit (préférer la descente rive droite) et on rejoint le sentier de montée dans la combe Lachat.