Face Est (au dessus de Rieu Claret)

Face Ouest (au dessus des 7 laux)

Ce très beau site contient 3 belles voies montagne rapides d'accés.

  1. La traversée S-N
  2. la directe au toit : Face Est, Eperon et Dalle, D+, 210 m, 4 h , 5p.
  3. la Directe à la Pyramide : Face SE, TD-,  190m, 3 h, 7 p

 Approche commune :
Départ de Rieu Claret, sur la route du Glandon (1750m). Monter le vallon du Rieu Claret, puis à gauche celui du Buyant pour rejoindre le joli cirque dominé par l’arête. 


La traversée Toit-Pyramide  (topo de Jérome Weiss)

Présentation

AD
Approche 1h30-2H , Ascension environ 5h de l’attaque au col de l’Amiante (corde tendue), Descente 1h-1h30
Belle traversée d’arête aérienne, jamais vraiment difficile mais assez longue et sans temps mort. A faire au printemps ou tard en automne (après les premières chutes), pour l’ambiance et pour parcourir en neige les zones autrement sans intérêt (surtout dans la première moitié).
Une des belles voies rocheuses du massif, qui n’en compte guère il est vrai. Elle soutient la comparaison avec l’arête du doigt+traversée des 3 pics.

Carte IGN : Le Bourg d'Oisans. l'Alpe d'Huez   3435 ET top25

Possibilité de rejoindre l'arête par des couloirs (de neige au printemps) à différents niveaux, l’escalade commence vers la pointe cotée 2685m. 

Description

Au départ, l’arête est facile (II,III) et entrecoupée de zones en neige.
On atteint les contreforts S du Toit, beaucoup plus raide. Au départ, contourner le fil par la droite sur 25m, puis le rejoindre par un pilier : rocher moyen, du IV. Suivre ensuite le fil et passer un dièdre cheminée malcommode (IV+/V, très court) pour atteindre le sommet du Toit. Echappatoire possible versant 7 Laux.
Suivre l’arête neigeuse cornichée, puis entamer la traversée Toit-Pyramide sur une arête aérienne jamais difficile (III/III+) mais toujours intéressante.
Du sommet, descendre (III+) sur 50m puis passer une petite brèche. Echappatoire possible versant S dans des vires herbeuses.
Continuer l’arête facile (II) jusqu’au col de l’Amiante.

Descente

évidente versant S.

Ascension :

Parcouru mi mai 2004 par Jérome Weiss, Sébastien Escande et Stéphane Houdier. Parcourue certainement à l’époque héroïque. D’après le carnet situé dans la boite au sommet de la Pyramide, la section Toit-Pyramide semble parcourue de temps à autre. La première partie décrite ici est certainement encore plus confidentielle !



La face Est du Toit   (D+, 210 m)   (topo de Etienne Jaillard)


TOPO GRAND FORMAT  <ici>

Présentation

La Face Est du Toit est rayée d'un grand dièdre qui sépare un éperon à gauche comprenant trois ressauts, d'un grand pan de dalles à droite, défendu vers le haut par un bombement. La voie se déroule sur l'éperon de gauche dont elle remonte les deux premiers ressauts, puis traverse le dièdre pour sortir par les dalles claires de droite au-dessus du bombement.

Escalade extérieure assez soutenue, en rocher inégal: très bon jusqu'à R 4, fracturé ensuite sauf L 6. Assurance souvent difficile (rocher feuilleté ou compact, fissures bouchées). Non équipée (2 spits).

Prévoir : 10 pitons, 10 coinceurs surtout moyens, 15 mousquetons, sangles.

Approche

Du cirque, gagner le sommet du grand cône d'éboulis qui descend de la face (2620 m), 2 h du bas.

Description

Descente

Descendre, en oblique vers le Nord, le versant Ouest du Toit, descendre une brèche et longer le pied NW de la Pyramide pour remonter au col de l'Amiante (1 h). En descendre le raide versant Sud et rejoindre la combe du Ruisseau Buyant pour atteindre la route (1 h 30)

Ascension

Ouverte par Etienne Jaillard, le 28 juin 2003 en Solo, en 4 h 30.



La Face SE de la Pyramide (TD-, 190 m)  (topo de Etienne Jaillard)

TOPO GRAND FORMAT <ici>

Présentation

La Pyramide se situe au Sud du Rocher Blanc et présente une raide face Sud-Est, constituée de belles dalles rouges rayées de deux fissures parallèles, dominant un petit cirque d’éboulis. La face comporte dans son tiers inférieur une vire ascendante vers la droite, dominant deux triangles de dalles. La voie emprunte le triangle inférieur de gauche, puis la fissure de gauche de la partie supérieure.
Très belle escalade extérieure et soutenue, en très bon rocher riche en prises (micaschistes), devenant plus délicat dans L 4. Non équipée (2 spits, dans L 1 et L 4). Assurage aisé (pitons, coinceurs) mais rocher tendre.
Rq : Une longueur supplémentaire pourrait être ouverte dans la partie gauche du socle soutenant le cirque d’éboulis du pied de la face. 

Prévoir : 10 pitons, 15 coinceurs (moyens, gros), 20 mousquetons, sangles, encordement à 50 m

Approche

Dans le grand cirque, obliquer à droite et monter en ascendance à gauche pour gagner le cirque d’éboulis du pied de la face (2700 m) en 2 h 30 depuis le bas.
Remonter le couloir au pied du triangle de dalles de gauche jusque 20 m avant son fond

Description

Descente

Descendre l’arête Est puis Nord-Est de la Pyramide par le fil ou immédiatement à gauche (PD aérien, 1 h) jusqu’au col de l’Amiante (ne pas descendre à droite dans le premier couloir, mais gagner le col au Nord). Descendre la combe puis les pentes au Sud pour rejoindre le ruisseau de Buyant qu’on traverse pour rejoindre l’itinéraire de montée vers 2200 m (1 h 30).

Ascension

Ouverte par Etienne Jaillard, le 25 septembre 2005 en Solo, en 4 h