Ce topo m'a été envoyé par Etienne Jaillard, je vous le fournis en l'état.

D + , 250 m, 4 h

Très belle escalade extérieure, homogène, soutenue et exposée, sur micaschistes et gneiss de bonne tenue, mais de l’herbe au-dessous du IV. Assurage difficile, rien en place sauf 2 spits dans la dernière longueur. 

Prévoir: 10 pitons (surtout des lames), 5 coinceurs, 15 mousquetons, sangles. Encordement à 40 m. Les spits sont utiles, mais le rocher, tendre, nécessiterait des ancrages longs (goujons).

Accés

De Saint Rémy de Maurienne, prendre la route forestière du Replat jusqu'à Lescherette. Après le torrent, poursuivre à gauche par quelques lacets (parking vers 1320 m). 

Approche

Un sentier monte en forêt, passe aux chalets de Lescherette (1374 m) puis remonte une ancienne moraine du vallon de La Pierre (ne pas prendre à gauche les sentiers menant à la combe de la Valette et au chalet de La Pierre) jusqu’à une cabane (≈ 1790 m) (1 h à 1 h 30). 

Les Rochers de la Barme sont entaillés par deux grands cônes d’éboulis. La pointe ≈ 2555 m domine à droite (W) le cône le plus haut et présente une face Est faite de dalles coupées de vires d’herbe, que la voie gravit en oblique à gauche. 
Remonter le cône d’éboulis puis le couloir en direction de la face (névé, ≈ 2300 m). Monter encore une vingtaine de mètres jusqu’au pied d’un vague éperon de dalles (2 h 30 au total).

Cheminement

- Remonter droit les dalles de cet éperon sur 60 m (IV et IV+, 1 pas de V). R 2 sur une vire.
- Poursuivre par un autre pilier légèrement à gauche (40 m, IV et IV+, pas de V). R 3 sur une vire herbeuse.
- A gauche, franchir un mur de dalles (IV et IV+, sortie exposée). R 4 sur une vire (30 m).
- Toujours à gauche, franchir un nouveau ressaut de dalles de 60 m (IV et IV+, 1 pas de V à la fin). R 6 sur une bonne vire à hauteur du col de l’arête Sud de la pointe ≈ 2555.
- Traverser 25 m à gauche sur la vire pour gagner le pied d’une dalle en gneiss clair sculpté. R 6 bis.
- Franchir cette dalle (IV+, superbe). R 7 sur une marche au pied de dalles brunes, dans un dièdre formé à gauche par l’arête Sud du point ≈ 2555 (35 m).
- Poursuivre droit par ces dalles pour gagner une crête (IV et IV+). R 8 (30 m). 
- Traverser à flanc sous l’arête, pour gagner une bonne vire au pied du ressaut terminal (III, II). R 9 au pied d’un éperon bordant un dièdre à droite (visible du bas). 
- Escalader la dalle en bordure de l’éperon (50 m , V et V+ soutenu, 2 p., 2 spits) et sortir par un dièdre et une courte arête (15 m, IV). R 11 au sommet.

Descente

Descendre le fil de l’arête Nord jusqu’à une brèche (II et III). Descendre à gauche (Sud) un raide couloir d’herbe et traverser à droite (W) au-dessus de barres rocheuses pour pren-dre pied sur le pierrier. Descendre la combe de pierrailles et névés jusqu’aux lacs de la Valette où on trouve une trace qui rejoint le sentier de la combe de la Valette ramenant à la route forestière (du sommet, 2 h). 

Ascension : Ouverte le 9 août 2005 en Solo, en 3 h.