Le vallon de la Valette et le Pic du Fréne
 Pas du Frêne  Brèche du Frêne

Haut vallon du Merlet                            Haut vallon du Bacheux

Voici une très belle rando, qui vous permet de passer 4 cols et de visiter ainsi 5 combes. Réalisant le tour du pic du Frêne, elle vous emmène dans l'un des coins les plus sauvages de Belledonne. Vous goûterez à une solitude et à une sauvagerie saisissantes dans les haut vallon du Bacheux, du Merlet et des Férices.

Dénivelée : 1950m  (altitude départ 1100m).

Difficulté : On passe 4 cols, 3 collages de peaux, pente à 30/35, qcq passages un plus raides (40°).

Précautions : Gaffe à la montée au Gollachon. Les couloirs sont courts et peuvent se descendre à pied si on se sent pas. Il ne vaut mieux pas couler une bielle en montant à la Brèche du Frêne car le retour par le Veyton est sans aucun doute plus épuisant que de passer le col.

Accés :

Gagner St Remy de Maurienne, puis 1km au sud, La Girard. Prendre la route goudronnée qui monte au replat. Continuer par la RF et prendre à droite pour aller garer au mieux au chalet de la Lescherette (glace sur la route dans les 800 derniers m)

Itinéraire :

Du parking, prendre la RF qui monte en rive droite jusqu'à la Lescherette. De là prendre SSW, le vallon de la Valette puis vers 2000 le quitter pour gagner le col du Gollachon 2167 (pente raide vers la fin, gare au plaques).

Descendre dans la combe des Bacheux (Est, neige transformé) par un raide mais court couloir. Puis traverser vers la droite et remettre les peaux pour gagner le Pas du Frêne 2633 en contournant la première barre par la droite et en passant au milieu de la seconde.

Descendre le raide et superbe couloir WNW, puis tirer à droite et remettre les peaux pour monter NNE à la brèche du Frêne 2700 située entre le Clocher du Frêne et le Grand Crozet.

Descendre alors la combe NE jusque vers 2450 où une traversée à droite permet de gagner le col de la Pierre ~2380 situé au N du pic de la Pierre (on peut aussi descendre jusque vers 2300 et remettre les peaux)

Il ne reste plus qu'à se laisser glisser dans la combe de la Pierre (poudre à droite, transformée à gauche) par une pente soutenue. Un passage merdique dans les arcosses vers 1450 pas trop mal en rive gauche (chemin d'été). La fin sur la RF n'est pas extraordinaire mais même les rêves ont une fin.

Variantes :